FEUILLE DE ROUTE #9

By Elyë samedi, octobre 01, 2016 ,

Les feuilles de route vont me permettre de vous faire découvrir, en quelques mots et au moins une fois par mois si j'arrive à m'y tenir, mes petit bilans écriture. Il semble que cela prenne, presque insidieusement, une part de plus en plus importante dans ma vie, alors autant vous raconter et vous faire partager la naissance de cette nouvelle passion !

Crédits image : Paulina Maciot
Cela fait une éternité que je n'ai pas su trouver le temps de vous préparer une petite feuille de route, et pourtant ma petite vie d'auteur se porte plutôt bien. Ceux qui naviguent régulièrement en ces eaux le savent bien : ma principale préoccupation en tant qu'auteur est de trouver une certaine régularité dans l'écriture, de réussir à concilier ma vie de femme active et à responsabilités, avec ma vie de femme tout court, de maman et accessoirement d'auteur. Alors je suis probablement loin d'être la seule dans ce cas, mais pour moi, c'est une préoccupation assez récente.

C'est la raison pour laquelle je suis perpétuellement à la recherche d'outils, de méthodes, de tout ce qui pourrait bien m'aider et surtout convenir à mon utilisation personnelle. Et figurez-vous que j'ai trouvé en Writeometer un véritable petit bijou ! C'est une application gratuite qui permet de créer des projets d'écriture, de suivre leur avancement pas à pas, et de maintenir sa productivité en se fixant un nombre de mots à écrire par jour en sessions de 25 minutes. Le tout est paramétrable, bien sûr, et vous recevez même des petits cadeaux (dits Guavas) après chaque session, histoire de maintenir votre motivation !


Grâce à cette application, c'est bien simple, j'ai doublé ma productivité ! Alors bien sûr, ce n'est pas magique, elle n'écrit pas à ma place, et cela demande un minimum de constance et de persévérance. Mais 25 minutes par jour, c'est tout à fait raisonnable, et cela m'a permis d'écrire pas loin de 10000 mots au mois de septembre, soit un quart de mon challenge Plume & Pendule ! Et surtout de prendre l'habitude d'écrire chaque jour, ne serait-ce que quelques mots, en organisant mon emploi du temps de manière à préserver cette parenthèse scripturale.

Ainsi, le premier jet du Chant des Ombres est terminé. Je le laisse reposer quelques semaines, jusqu'aux prochaines vacances probablement, puis il entrera en phase de relecture et de corrections, et... on verra. Entre temps, je me suis bien évidemment lancée dans un autre projet : reprendre le drabble provisoirement appelé Nouvelle Atlantide pour en faire une vraie nouvelle dont le titre n'est déjà plus un scoop ! Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, il s'intitulera Les Héritiers de Cendre et relatera les aventures d'une petite communauté contrainte de perpétuer l'espèce humaine dans une cité-bulle au fond des océans.

Un prologue et les trois premiers chapitres de cette nouvelle histoire ont d'ores et déjà vu le jour. Vous aurez sans aucun doute prochainement l'occasion de les lire sur les plateformes habituelles et, je l'espère, de me donner votre avis. Ils ont été préalablement soumis à l'attention bienveillante de ma Pendule préférée, la dénommée C. Sizel, dont je vous recommande toujours chaudement les écrits.

Enfin, au rayon des bonnes nouvelles, j'ai eu l'immense plaisir de recevoir récemment deux récompenses de la part des conteurs de l'Allée de Conteurs.

  • La Coupe des Trois Rues 2015/2016 a été décernée début septembre, et avec elle six trophées destinés à honorer et récompenser des membres de la communauté, pour leur dévouement, leur générosité et leur créativité. Rien que ça ! Toujours est-il que j'ai eu la chance d'être nommée Maître des Mystères pour cette saison. Il est pas beau, mon trophée ? 
  • Comme si cela ne suffisait pas, Le Chant des Ombres a remporté le Prix Fantastique du Conteur 2015/2016 et ma pendulette le Prix Univers Alternatif avec son école de chasseurs, Orion. Je vous invite à aller lire tous les fabuleux écrits récompensés, vous ne serez pas déçus !
Voilà, octobre aura sans doute du mal à tenir la comparaison après pareil faste, mais en terme de motivation, comment ne pas être au top ?

You Might Also Like

2 commentaires

  1. C'était un excellent mois pour toi ! Même si octobre n'est pas tout à fait dans la même lignée, il te permettra sûrement de consolider ton rythme acquis et de bien avancer dans les héritiers de cendres ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je suis d'autant plus heureuse que septembre a été un mois difficile au boulot, et que cela compense un peu toutes ces frictions !

      Supprimer